Mardi 17 mars 2015 2 17 /03 /Mars /2015 12:35

Abkingdom rouvre ses portes

Après quelques vagues et turbulences, le site Abkingdom redémarre ce qui est une bonne nouvelle pour la communauté ABDL ! Que l'on ne s'y trompe pas, nous avions de très bonnes relations avec Kabana, le fondateur du premier site ABDL francophone au monde.

 

Ce site existe depuis plus de 15 ans, son créateur s'est bagarré contre vents et marées contre la censure puis les incompréhensions, voir s'éteindre ce site nous a fait de la peine car nous n'étions pas concurrent bien au contraire. En effet, Abkingdom regroupe en son sein des milliers de membres qui partagent leur fétichisme.

 

Les ABDL étant souvent très timides, leur zone rencontre n'était pas très efficace, c'est pour cela que beaucoup sont venus sur Fessestivites où l'on se rencontre réellement. Certes des membres organisent quelques rencontres, mais elles sont plus collectives qu'intimistes comme sur Fessestivites. Que ce site communautaire rouvre ses portes est une bonne nouvelle à nos yeux, nous lui souhaitons longue vie ainsi que beaucoup de courage à son repreneur.

 

Pour découvrir Abkingdom cliquer ici

Par TSM - Communauté : ABDL
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 17 mars 2015 2 17 /03 /Mars /2015 12:33

La leçon des dieux (Regression) 

AUTEUR : TSM (Un vieux texte oublié dans un coin de disque dur)

Paul est un véritable coureur de jupons particulièrement irrespectueux de ses proies qu’il malmène autant moralement que physiquement. Lors de son divorce, ce brillant avocat s’est défoulé dans la perversité au point de laisser son ex-femme sur la paille, couverte de dettes et dans un état psychologique nécessitant une psychothérapie. Plusieurs de ses conquêtes furent à deux doigts de porter plainte pour agression mais s’attaquer à un avocat brillant et aussi prévoyant est aussi aisé que de vouloir s’attaquer à une falaise avec une cuillère à gâteau. Du haut des cieux, la Déesse mère décide d’intervenir pour qu’il cesse de broyer des femmes et parfois même des couples.

En l’observant pour préparer sa stratégie, l’Elfe Jeanne a été particulièrement horrifié lorsque comme une bête il s’acharna sexuellement sur une fille-mère désirant faire une « pause » pour aller allaiter son bébé criant dans la chambre à côté de celle de leurs ébats. Cet être abject avait même par jeux, essayé de téter la mère après l’avoir souillée.

En entrant dans un restaurent près du tribunal, Paul est soudain subjugué par la beauté d’une femme assise seule à une table. Convaincu de son irrésistible charme il prend place à sa table « en lui demandant si c’est lui qu’elle attend ». En prédateur il se lance aussitôt dans une campagne de séduction qui trouve aussitôt écho positif, ce chef d’œuvre de beauté de la mère nature ne le rejetant pas, bien au contraire. Paul croit rêver tout le long du repas, cette femme célibataire aussi exceptionnelle que belle s’emble vraiment s’intéresser à lui. Sa conversation est riche même pour les sujets sous la ceinture. Lorsqu’elle lui propose avec des yeux brillants de venir visiter son atelier de sculpture à 300 mètres du restaurant, il annule aussitôt ses rendez-vous de l’après-midi.

Une heure plus tard, lorsqu’ils pénètrent dans l’atelier, Paul aperçoit une poussette et un sac, lui aurait-elle menti en lui indiquant qu’elle est célibataire et sans e n f a n t ? L’elfe Jeanne entreprend de le mettre à l’aise en le débarrassant de son manteau et ouvre son chemiser en dévoilant au regard gourmande de Paul son soutien-gorge soutenant une magnifique poitrine généreuse.

- Tu l’as regardée pendant tout le repas, coquin mais j’aime ça tout comme lire dans les yeux des hommes la gourmandise masculine. Tu vas pouvoir la voir et même téter mais je te préviens, c’est moi qui mène la danse. Ne dit-rien, laisse-moi faire.

Jeanne prend Paul par la main pour le conduire dans sa chambre, subjugué il se laisse conduire comme un p'tit bout de chou. Prié de s’étendre sur le lit, il s’exécute aussitôt, L’elfe Jeanne l’y rejoint en tirant son soutien-gorge vers le bas.

- Vient téter mais doucement, j’adore ces préliminaires, s’ils sont fait avec douceur, je fonds rapidement comme neige au soleil….

Paul glisse aussitôt vers elle, ses lèvres happent un téton turgescent pendant que d’une main il entreprend de caresser cette poitrine aussi généreuse que ferme. Sans qu’il ne s’en rende compte, le téton libère dans sa bouche, un suc très particulier. Il s’enfonce alors dans les délices de l’amour bien plus vite que d’habitude. Entre les mains de cette tigresse, Paul à l’impression que tout son corps réagit et il ne se trompe pas.

Lorsqu’elle l’attrape et le soulève pour le plaquer contre sa poitrine, il prend soudain conscience que son enveloppe charnelle diminue de volume ! ! ! En voyant ses doigts devenir petits et boudinés il prend peur et se débat sans grand résultat. Lorsqu’il se met à crier, la voix qu’il entend n’est pas la sienne mais celle d’un bébé. Il donne aussitôt des coups de pieds, ses chaussures tombent, ses jambes flottent dans un pantalon dix fois trop grand pour lui.

Tu as maintenant un p'tit bout de chou et tu vas apprendre à respecter les femmes sans quoi il t’en cuira. Je suis une Elfe envoyée par les dieux. De par mes pouvoirs j’ai fait rétrécir ton corps et je t'ai transformé en grand bébé. Dans ta tête tu comprends comme quand tu étais adulte mais ne peux pas parler comme un adulte. Tu dois te demander « pourquoi moi » n’est-ce-pas ? Tout simplement parce que tu martyrises les femmes depuis trop longtemps, ta mère, tes conquêtes que tu prends sans considération lorsqu’elles te résistent et puis il y a ta femme à qui tu as fait des choses particulièrement ignobles. Les dieux ne tuent pas, les humains s’en chargent tous seuls, mais ils punissent parfois quand ils estiment qu’ils doivent intervenir. Il a été décidé que tu reprendras ta vie au début mais que cette fois, au lieu d’apporter la détresse, la misère et le chagrin, tu apporteras la joie. Dans ton nouveau corps tu vas réapprendre la vie et l’amour. Au fur et à mesure tes connaissances et ton savoir vont diminuer, j’aurai pu changer ça aussi dès le départ, mais je voulais te donner une bonne leçon en te permettant de suivre et surtout vivre en comprenant ta régression.

- Mamannnnnnnnnnnnnnnnn ! Crie Paul alors qu’il voulait plaider sa cause, demander pardon et essayer de se tirer de ce cauchemar. Ne parvenant pas à parler correctement, il pleure et appelle encore maman avec sa petite voix aigue.

- Oh, il est bien temps d’appeler celle qui aurait aimé avoir de tes nouvelles, avoir un peu d’amour de ta part. Tu vas avoir une nouvelle vie, une nouvelle maman que tu vas rendre heureuse. Elle ne pouvait pas procréer, alors c’est à elle que je vais t’offrir.

La colère de Paul et ses gestes désordonnés ressemblent à véritable un caprice. L’elfe particulièrement calme entreprend de lui retirer les vêtements d’adulte devenus totalement inutiles, puis le laisse un instant nu sur le lit qui aurait du être le théâtre d’une partie de jambes en l’air. Lorsqu’il la voit arriver avec un sac de voyage, Paul crie encore sa révolte mais ses sentiments de révolte sont loin d’être finis. Son ex femme entre à son tour dans la chambre, pendant un instant le grand bébé se tait tant il est surpris. En entendant l’elfe lui dire qu’elle serait sa maman, il entre aussitôt dans une colère noire.

- Alors Paul, que t’arrive-t-il ? Pourquoi tu pleures comme ça, maman va s’occuper de toi. Lui dit son ex femme en l’attrapant sur le lit pour le placer contre sa poitrine et le bercer. Tu sais, je t’ai aimé quand tu étais grand malgré tes mauvaises manières de gougea, je sens que je vais t’aimer encore plus en bébé.

De rage, de colère, de haine, Paul se débat comme un diable, mais dans son nouveau petit corps, sa lutte contre les évènements ne génère pas grand-chose hormis la colère de sa maman.

 

- Je pense que je vais commencer par te donner les fessées qu’aurait du te donner ta maman chaque fois que tu le méritais et je ne te cache pas que je vais y prendre un certain plaisir !

Laura, s’assoie aussitôt sur le lit avec Paul gesticulant dans ses bras. Etendu sur les genoux de sa maman, la première claque sur les fesses lui fait l’effet d’un électrochoc. L’humiliation et la douleur le font bondir. La fessée est « copieuse », ses fesses et ses cuisses semblent prendre feu, il hurle à plein poumon mais ne peux rien faire pour se soustraire à la sévère correction.

Posé sur le lit, il pleure toutes les larmes de son corps en se couchant sur le côté. Un réflexe venu de son enfance, l’incite à prendre son pouce dans sa bouche sous les yeux amusés de l’elfe et Laura.

- Jeanne m’a dit que tu étais en retard sur certaines choses comme la propreté et manger. Je vais donc prendre soin de toi malgré les méchancetés que tu m’as faites quand tu étais grand. Dit Laura en ouvrant le sac de voyage pour prendre des vêtements de bébé et une couche.

Dans la tête de Paul, l’horreur continue de s’installer, en se sentant emmailloté il comprend aussitôt à quel point il va être humilié et dépendant de son ex femme. Manipulé comme un véritable bébé, son corps est vêtu d’un body, d’un pantalon de flanelle puis d’un petit pull-over qui lui fait un mal de chien aux oreilles lorsqu’elle le lui enfile. Puis ce sont de toutes petites chaussures qu’elle lui met avant de le lever et de le poser par terre. L’intention de Paul est de prendre la fuite mais il ne fait que trois pas et chute durement sur le sol car son cerveau n’est pas encore habitué à de si petites jambes. Soulevé à nouveau par sa maman, il est porté jusqu’à la poussette où elle l’installe avec amour avant de l’attacher pour ne pas qu’il tombe.

Sur le pas de la porte, l’elfe les embrasse tous les deux et souhaite beaucoup de bonheur aux deux êtres qui ont les yeux mouillés mais pas pour les mêmes raisons.

………………………

L’année suivante, Paul a grandi mais s’il parvient à manger seul il n’est toujours pas propre. Avec le nombre de fessées reçues, il a appris la sagesse et ne se souvient plus de son adultolance. (mot nouveau pour exprimer le contraire « d’enfance ») Laura a trouvé un compagnon de vie, lorsqu’ils câlinent et font l’amour, Paul est jaloux, allez-donc savoir pourquoi ?

TSM

Par TSM - Publié dans : Histoire - Communauté : ABDL
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 9 décembre 2014 2 09 /12 /Déc /2014 12:28
Par TSM - Communauté : ABDL & plaisir
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 9 décembre 2014 2 09 /12 /Déc /2014 12:27

Sextoys un instant magique (confidences de TSM)

Cela faisait quelques jours que je disais à Kioki-san que je voulais réaliser une vidéo pour les sextoys de la boutique. Lors de la première prise de vue ce fut une catastrophe, nous avons tout mis à la poubelle.


Quelques jours plus tard, nous avons réalisé la vidéo Le sextoy rabbit tournant d'une coquine qui est assez coquine et que vous pourrez voir ici dans son intégralité sur Fessestivites ou alors sur la boutique où vous trouverez le clip en téléchargement libre.

 

LE TOP DU TOP fut lorsque j'ai demandé à soumise Kioki-san de préparer le matériel pour réaliser une vidéo orienté pour les ABDL avec couche et grenouillère en plus des sextoys.

S'étant déjà ""préchauffée""" avec la vidéo précédente Kioki-san a réalisé une prestation remarquable qui fut un réel plaisir de tourner car si naturelle et romantique que l'ambiance de la chambre est devenue magique. En clair, on peut prendre du plaisir en travaillant car la filmer fut une régal pour l'objectif. (Ok mes yeux aussi je l'avoue)


Mais pourquoi si magique ?


Si nous avons l'habitude de travailler en tournant des vidéos pour présenter les produits, nous nous accordons souvent des surprises hors scénario histoire de délirer et de donner du sens aux vidéos. Là, je n'ai pas eu à lui réserver une surprise, c'est elle qui me l'a faite en décollant au sens propre du terme avec le nouveau rabbit qui est en boutique et dont nous avons gardé un exemplaire.


Il n'y a rien de pornographique, juste de l'érotisme avec des images sensuelles que j'ai essayé de vous choisir à partir de la vidéo. J'ai passé 2 heures sur le montage de la vidéo et 3 heures sur les photos mais cela valait le coup comme vous pourrez le constater par vous même :

En regardant la vidéo ABDL Plaisir solitaire son rabbit

En regardant la série complète des photos ABDL Plaisir solitaire son rabbit

LA GROSSE SURPRISE est à la fin de la vidéo avec les confidences de Kioki-san mais là, je vous laisse la découvrir par vous même.


Si le travail c'est la santé, là ce fut 5 heures de travail pour le plaisir des yeux et peut-être le votre.

TSM

ABCplaisir rayon sextoys

ABDL_sextoys_4.jpg

ABDL_sextoys_5.jpg

ABDL_sextoys_12.jpg

ABDL_sextoys_34.jpg

ABDL_sextoys_46.jpg

Rabbit.jpg

ABCplaisir rayon sextoys

Par TSM - Publié dans : Vécu et bien réel - Communauté : ABDL
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 12:44

Pipilove et les ABDL adeptes de la couche-culotte

 

PipiLove_ABDL_6.jpg

Après sa proposition de vendre des culottes portées et mouillées de pipi, Pipilove propose aux ABDL de leur adresser ses couches mouillées avec des photos et même une vidéos dédicacés !

Quoi de mieux qu'une couche pour conserver un pipi ?

Et si Pipilove portait une couche-culotte pour vous, fasse un pipi dedans et vous l'adressait par la poste avec une dédicace personnalisée ?

Les photos et / ou la vidéo achetées seront à vous, vous pourrez les diffuser sur internet et /ou les mettre sur votre profil.

La couche portée et dédicacés à la main + 4 photos = 15 euros
La couche portée et dédicacés à la main + 1 pipi + 4 photos = 20 euros
La couche portée et dédicacés à la main + 1 pipi + 4 photos + un clip vidéo = 25 euros

 

On n'arrête plus le progrès avec PipiLove !

 

PipiLove_ABDL_3.jpg

 

PipiLove_ABDL_5.jpg

 

PipiLove_ABDL_7.jpg

 

Pour contacter PipiLOve sur Fessestivites.com cliquez ici

 

Pour acheter une couche de PipiLove sur ABCplaisir.com cliquez ici

Par TSM - Publié dans : Vécu et bien réel - Communauté : ABDL
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Texte

Créer un Blog

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés